Philippe Franchini est né à Saigon d’un père corse et d’une mère vietnamienne. De 1965 à 1975, il dirige l’Hôtel Continental, lieu de rendez-vous mythique des coloniaux, conquérants, aventuriers puis des journalistes, écrivains ou cinéastes. Après la chute de Saïgon, il entame à Paris une carrière éclectique qui le mène à la peinture et à la réalisation de courts-métrages et de documentaires. Puis il se  consacre à l’écriture et à ses deux amours, la Corse et le Vietnam, à  travers des romans (La Route des Mille Li, Confucius, Les Feux du Soleil levant, Tarra Nostra, …), des textes d’ouvrages photographiques (La Corse en plein vol, Majestueux  Vietnam, Le Mékong, …), des essais (Une dramaturgie corse, Saïgon 1925-1945…) et des récits historiques (Les Mensonges de la guerre d’Indochine, Le Sacrifice et l’espoir, Les Guerres d’Indochine, …). Son dernier roman, Le Poulpe – Quatre Corses Majeurs, est publié aux éditions Baleine (mai 2013).

philippefranchini.unblog.fr