Sous la baguette de la présidente de l’OCTAVE-ORSAY, Nguyêt Anh, des artistes amateurs du Vietnam, et desFrançais, y ont présenté leur aptitude à jouer des instruments musicaux vietnamiens comme la cithare à cordes, le monocorde, la viole à deux cordes, la cithare à seize cordes, etc.

Le programme artistique vise à préserver non seulement la langue mais aussi la culture vietnamienne qu’il a vocation à propager, pour offrir aux Viêt kiêu quelques bribes de leur pays lointain, sur leur terre d’adoption, la France.

 octave-orsay.fr